Dossier_doc_Asie_SE_partie_1

L’Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance

 

Objectif : réaliser, en autonomie et avec l’aide de l’ensemble documentaire, la dissertation ci-dessus. L’introduction et la problématique vous sont fournies. Il vous faut construire le plan et le nourrir en utilisant les documents ci-dessous, puis rédiger.

 

Introduction :

Asie du Sud et de l’Est : plus gros foyer de population au monde (environ 4 milliards d’habitants), zone de forte croissance économique fortement intégrée à la mondialisation. On y trouve des géants économiques fragilisés par des inégalités toujours plus fortes au sein de ces populations gigantesques.

La forte population freine-t-elle ou stimule-t-elle la croissance économique ? La croissance peut-elle être mise au service de tous ?

 

Les pays les plus peuplés d'Asie du sud et de l’Est (2014, en millions d’habitants) :

 Chine

1 365

 Japon

127

La densité de population :Carte de la densité de la population en Asie du Sud et de l'Est.

 Inde

1 247

 Philippines

100

 Indonésie

252

 Vietnam

89

 Pakistan

188

 Thaïlande

65

 Bangladesh

156

 

 

 

L’urbanisation en Asie du sud et de l’est (PNUD, 2013) :

 

img179

 

 

 

protests-fueled-by-price-hikes-demonstration--L-35BFLD Bouchon à Djakarta (26 millions d’habitants)

 

 

one-child-policy-poster-600x450 La politique de l’enfant unique en Chine

 

Le déséquilibre des sexes

« L’Asie est le seul continent, avec l’Océanie, qui compte davantage d’hommes que de femmes. En 1990, l’économiste indien Amartya Sen lance un premier cri d’alarme sur la disparition de celles qu’il appelle ‘les femmes manquantes’. Qu’elles ne soient pas nées, qu’elles soient décédées trop tôt ou bien qu’elles aient été assassinées, près de 100 millions de femmes manquent aujourd’hui en Asie. […]

La préférence culturelle pour les fils dans les sociétés traditionnelles asiatique, qui reposent sur un système patriarcal, est bien connue. Le désir d’un enfant de sexe masculin s’explique par le fait que le fils assure la perpétuation du patrimoine et du patronyme ainsi que les vieux jours des parents. Si les filles font toujours l’objet d’une aversion, c’est qu’elles sont perçues comme un fardeau. […] Historiquement, le déséquilibre du sexe-ratio est attribué à la surmortalité liée à la négligence des filles (manque de soins et alimentation déficiente, notamment au sein des familles pauvres) et à la forte mortalité néonatale résultant des infanticides des bébés filles. La médecine moderne a accentué ce problème. Les progrès technologiques que représentent l’échographie et l’amniocentèse […] ont rendu possible, bien qu’il soit illégal en Chine et en Inde, l’avortement sélectif, principalement pour les citadins et les personnes éduquées. […]

La Chine compte actuellement 108 hommes pour 100 femmes, devant l’Inde (107). […] Alors que la situation en Chine semble se stabiliser, le recensement de 2011 en Inde révèle que le déficit de filles se creuse. »

« Quand les filles manquent à l’appel… » in Carto, n°6, juillet-août 2011.

 

Structure par âge de la population  (2015, en % de la population totale)

 

 

Inde

Japon

Chine

0-14 ans

31

13

21

15-64 ans

64

60

71

65 ans et plus

5

27

8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIB et croissance  en Asie du Sud et de l’Est :

 

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/04/03/9973113c-7da9-11e1-8ff4-0997dd048f6d-493x435.jpgL’Asie du Sud et de l’Est, un territoire devenu dominant dans la mondialisation :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des pays ateliers, l’exemple indonésien :

 

20120501Hari-Buruh-Tekstil-300412-2

 

 

L'Indonésie est un archipel tropical, de 220 millions d'habitants. Elle compte quelque 850 industries textiles dont 750 PME qui détiennent 60 % du marché national. Ces entreprises se situent souvent en périphérie des villes. En 2002, les exportations d'habillement atteignaient 3,8 milliards de dollars, dont plus de 100 millions vers la France.

www.journaldunet.com

 

 

Le décollage économique de l’Asie du Sud et de l’Est :

 

Période d’essor

Pays

Caractéristiques actuelles

Années 1950

Japon

Des Nords industrialisés : IDH et PIB/hab élevés, mais croissance économique ralentie

Années 1960 -1970

Dragons : Corée du Sud, Hong Kong, Singapour, Taïwan

Années 1980

Tigres : Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande

Début de la libéralisation en Chine et en Inde

Des Suds émergents :

IDH et PIB/hab faibles, mais forte croissance économique et fortes inégalités.

Années 1990

Vietnam, Cambodge

Années 2000

Sri Lanka, Laos, Bangladesh

 

La diffusion des activités génératrices de croissance en Asie:
« le vol des oies sauvages »
 :

132696

 

 

 

Population et croissance économique :

« Depuis quatre décennies, les capitaux investis dans des industries utilisant une main d’œuvre abondante, habile et bon marché, ont fait le tour des pays de l’ASEAN. Particulièrement mobiles, ces « footloose industries » (textiles, petite électronique, etc) ont notamment pour cible le Vietnam. Favorisé par un taux d’alphabétisme élevé parmi sa population, la législation sur les investissements étrangers y étant étonnamment libéral, le Vietnam représente déjà une nouvelle frontière industrielle, qui souffre cependant, comme plusieurs autres pays de la région, de la compétition de la Chine et de son immense bassin de main d’œuvre bon marché. Au-delà de l’ouverture à l’aide internationale et aux capitaux étrangers, notamment américains, il semble bien que le développement du Vietnam, plus que celui de tout autre pays de la région, soit d’abord asiatique.

 

                               DE KONINCK Rodolphe, L’Asie du Sud-Est, Armand Colin, juin 2009

 

Croissance et développement en Asie du Sud et de l’Est (données 2012) :

Pays

Chine

Inde

Laos

Vietnam

Corée du Sud

Japon

Croissance (en %)

10,1

7,4

6,5

6,3

2

1,4

IDH

0,699

0,554

0,543

0,617

0,909

0,912

Revenu national brut /hab (en $)

9300

3900

3100

3600

32800

36900

 

 

http://thaivisual.com/wp-content/uploads/2011/10/Thailand_Floods_2011_3.jpg Inondations à Bangkok en 2011.

 

 

http://urbanattitude.fr/wp-content/uploads/2014/05/o-BEIJING-SMOG-facebook.jpg Pollution à Pékin en 2015

La Croix, 14/12/2015 : « Pour la Chine, l’accord de Paris à la COP 21 est un « pas historique »

La Chine, plus grosse émettrice de gaz à effet de serre, s’est engagée lors de la COP 21 à réduire ses émissions à partir de 2030. »